Mes lectures de Papa Blogueur : Mon avis sur Je ne m’attendais pas à ça

Le livre d’Alexandre Marcel, Je ne m’attendais pas à ça, est le seul ouvrage que j’ai lu au cours de la grossesse de Sandrine. Comme je l’ai raconté sur la page d’introduction de cette section dédiée à mes lectures de papa blogueur, je n’ai pas voulu polluer mon expérience avec l’avis des autres, professionnels ou non.

Pourtant, ce livre m’a interpelé immédiatement lorsqu’il a croisé ma route. Où, comment, pourquoi ? Je partage avec toi ma trouvaille et t’explique l’impact que Je ne m’attendais pas à ça a eu sur ma façon d’appréhender mon rôle de papa.

Mon avis sur Je ne m’attendais pas à ça : De quoi ça parle ?

Comme le dit lui-même Alexandre Marcel, l’auteur du livre, Je ne m’attendais pas à ça n’est « ni un manuel ni un recueil d’histoires drôles sur les vicissitudes de la paternité ».

Il est presque question d’un roman d’aventure au sens littéral du terme comme l’a conceptualisé Joseph Campbell avec son mythe du héros : la nécessité du parcours initiatique pour accomplir sa quête. Dans le cas de notre auteur du jour, nous suivons son cheminement pour devenir père.

Avec sincérité, tendresse et humour, Alexandre Marcel dépeint son immersion dans la paternité : l’annonce de la grossesse de sa compagne – Marianne- , les surprises (bonnes et mauvaises) de la période de gestation, l’accouchement puis les premiers mois aux côtés de sa fille, Ambre, en pleine période de premier confinement.

C’est une autobiographie initiatique qui parle certes de bébé, de maternage, de galères de papa et de moments d’incompréhension. Mais aussi et surtout, un bouquin poignant et vrai qui aborde un vrai sujet de société : c’est quoi être papa aujourd’hui ?

J’en parlerai un peu plus loin mais Je ne m’attendais pas à ça d’Alexandre Marcel n’a fait que confirmer mon envie naissante de parler des pères de l’ère moderne. De leur partager mon quotidien (ou presque) à travers ce blog et peut-être leur apporter un éclairage neuf sur ce rôle que personne ne nous a appris.

Mon avis sur Je ne m’attendais pas à ça : Quelques mots sur l’auteur

Alors c’est qui cet Alexandre Marcel qui a tant chamboulé ma future / actuelle vie de papa ?

Pour paraphraser sa présentation sur son blog Papa Plume, avant d’être papa, il avait une vie comme Monsieur Tout le monde : la trentaine, comptable dans une grande entreprise parisienne, des soirées sans fin avec ses amis et une vie de couple traditionnelle.

Maintenant que Ambre et son fils sont arrivés dans sa vie, plusieurs choses d’envergure ont changé. La naissance de Ambre en 2018 lui a donné envie de faire entendre la voix des papas. Que notre rôle avait changé depuis nos propres pères (voir grand-pères) mais que malheureusement aucune instance ne nous aidait à comprendre ses modifications sociétales au quotidien.

Si tu peux profiter (ou que tu vas profiter) d’un congé paternité d’une durée d’un mois (28 jours pour être précis) depuis le 1e juillet 2021, c’est grâce à lui et une bande d’autres papas très engagés sur la question. Pour faire simple, pour être un papa moderne et s’impliquer avec son bébé, il faut que l’Etat nous donne les moyens d’être présent : physiquement et intellectuellement.

Le débat n’est pas clos car cette équipe de pères enragés continuent à tempêter et à se battre pour que le délai du congé paternité soit étendu à une durée identique à celle du congé maternité. Ayant eu la chance de le vivre ainsi (ou presque), vu que je travaille à domicile, je peux te dire que ça ne serait pas du luxe d’être indemnisé pendant au moins 3 mois pour s’occuper de bébé.

Au-delà de la dimension légale, Alexandre Marcel a pris conscience qu’un nourrisson avait autant besoin de papa et maman pour se développer normalement. Quand je dis normalement, j’entends en respectant ses besoins fondamentaux, qui sont trop souvent passés au second plan pour des raisons purement économiques.

Mon avis sur Je ne m’attendais pas à ça

Ce que j’ai aimé

Avant d’être auteur / papa blogueur / rédacteur web, je suis avant tout un lecteur. J’ai quelques dizaines de milliers de pages à mon actif. Donc une certaine expérience et des goûts bien définis. Je peux te dire que les autobiographies ne sont pas mes lectures de prédilection.

Les années passant, je suis moins assidu, même si j’ai toujours un bouquin entamé quelque part qui traîne sur la table de chevet ou mon sac de voyage.

Alexandre Marcel est un auteur fin, tout en simplicité et en efficacité. Ne t’attends pas à lire une longue description à la Flaubert. Chaque passage est percutant et criant de vérité.

Alors que Soën était encore bien au chaud dans le ventre de sa mère, j’ai vécu les pérégrinations d’Alexandre à coeur perdu. J’ai eu plusieurs fois l’impression qu’il racontait avec mes mots, ce que j’aurais aimé raconté.

Bien sûr, son histoire est personnelle. Non, je n’ai pas vécu la première écho obligatoire dans une clinique en Espagne (lis le livre, tu comprendras la référence 😉 ). Pourtant, avec la finesse de sa plume, je me sentais déjà père quelque part. Il a fait écho à ma fibre paternelle encore balbutiante.

Sans être un guide de survie du papa moderne, ce livre te donne de grandes directions de réflexion sur le rôle de père à l’ère moderne. D’autant plus si tu penches du côté obscur du maternage et de la parentalité positive / consciente.

L’impact sur ma paternité

Comme tu peux t’en douter, j’ai tellement aimé ce livre qu’il a eu inexorablement des répercussions sur ma vie de papa actuelle et bien réelle.

Je pense qu’Alexandre Marcel et son aventure trépidante m’ont rassuré sur le fait que quoiqu’il arrive j’allais remplir ma mission de papa avec succès. Qu’avoir des convictions pré parentales, c’est bien. Mais que vivre sa paternité avec les moyens du bord, c’est mieux. Et que de toute façon, tu n’as pas le choix.

Plusieurs fois déjà, j’ai constaté que je faisais référence à certaines situations racontées dans le livre pour relativiser une journée trop éreintante ou particulièrement stressante.

Je peux affirmer que grâce à Je ne m’attendais pas à ça, j’ai appris le vrai sens de la résilience, et qu’il était nécessaire, au quotidien, de la mettre en application pour éviter de péter un plomb.

Enfin, si je tiens ce blog aujourd’hui, c’est un peu grâce à Alexandre Marcel. C’est un projet qui m’a travaillé dès le début de la grossesse de Sandrine. J’ai plusieurs fois repoussé le lancement officiel pour diverses raisons. La principale était que je ne me sentais pas légitime de parler de paternité, sans être vraiment père. La lecture de ce livre m’a confirmé que la patience serait ma meilleure alliée pour donner vie à un blog qui allait ressembler au papa que j’étais devenu.

Mon avis sur Je ne m’attendais pas à ça : mes citations préférées

Il a été très difficile de faire une sélection de citations qui m’ont particulièrement marqué, tellement j’ai trouvé que chaque mot était juste et utile.

Dans la catégorie Tellement vrai :

Un bébé est une étoile, dont la puissance gravitationnelle réorganise le système qui le voit naître.

Il y a donc le bonheur du quotidien, cette eau douce et pure à laquelle je m’abreuve chaque jour, et puis il y a les coups de tonnerre, les shots bus cul sec, les premières fois qui renversent l’existence.

Dans la catégorie Que répondre aux questions idiotes

Il fait ses nuits ? Oui, 20 heures – 9 heures sans se réveiller. Mes cernes, c’est juste du maquillage. Apparemment, c’est la mode.

Dans la catégorie Ses commandements de jeune papa

Patient, tu resteras. Quand Bébé refusera de manger, de dormir, de prendre son bain, de s’habiller, quand il hurlera sans raison, ébouriffé et écarlate, quand ta veste sera aspergée de compote de fraise, quand, drame ultime, il perdra sa tétine au milieu de la nuit, quand il jouera les acrobates sur la table à langer, quand il cavalera pour tirer les poils du chat… Si vraiment tu es à bout, n’oublie pas qu’un jour, c’est lui qui changera tes couches.

Pour conclure sur Je ne m’attendais pas à ça d’Alexandre Marcel

Ce bouquin est à la fois le point de départ, les fondations et la pierre angulaire de ma démarche actuelle. Cela explique pourquoi j’avais à coeur de réaliser ma première fiche de lecture avec lui.

Ce livre m’a permis de comprendre que ma démarche de père et d’auteur était la bonne. Enfin, celle qui cocherait toutes les cases de ma check-list de futur / actuel papa.

Si tu ne sais pas par où commencer dans ta quête de la paternité, je te conseille vivement d’acheter ce livre (promis il n’y a pas de partenariat commercial). Il pourrait t’éclairer sur de nombreux points. Au pire, tu passeras un bon moment.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :